Dr Marc VENCE

Parodontologie - Implantologie

Parodontologie


Les maladies parodontales sont communes, et touchent plus de 75% de la population française. On reconnaît différentes formes de maladies parodontales de la gingivite, qui est la forme la plus bénigne, à la parodontite modérée ou avancée qui aboutit à la perte des dents si elle n’est pas traitée.

Les signes d’activité de ces maladies sont discrets. On peut se plaindre de gencives qui saignent, de mauvaise haleine, de mobilité et de migration de dents. Dans tous ces cas, il faut consulter un parodontiste qui est un dentiste spécialisé dans le traitement des tissus qui supportent la dent, essentiellement la gencive et l’os.

Les maladies parodontales sont caractérisées par l’infection et l’inflammation de la gencive et des tissus voisins. Elles aboutissent à la formation d’une poche parodontale (approfondissement du sillon qu’il y a entre la gencive et la dent) et à la destruction de l’os qui soutient la dent.

La progression des maladies parodontales est lente, indolore, par à-coups.

La gingivite non traitée peut évoluer en parodontite, cependant la forme de parodontite adulte la plus courante est chronique et les gencives saignent peu. Dans les phases d’exacerbation, la maladie passe en phase aiguë et devient très destructrice.

C’est souvent l’abcès parodontal qu’il faut traiter à chaud.

Il existe des formes atypiques, à destruction rapide, localisées ou généralisée spécialement chez l’adolescent et le jeune adulte.

Ainsi, il est essentiel qu’un examen parodontal soit fait régulièrement.

Il est également important que les patients comprennent les mécanismes et les causes des maladies parodontales afin qu’ils exercent un nettoyage journalier efficace des dents.

Certaines personnes sont plus susceptibles aux maladies parodontales (diabétiques, fumeurs, antécédents génétiques). Elles doivent consulter régulièrement et suivre avec assiduité leur programme de maintenance (hygiène professionnelle)

Explications


Les maladies parodontales sont des infections des tissus qui entourent la dent, principalement la gencive et l’os. C’est la cause majeure de la perte des dents chez l’adulte. Dès l’âge de 35 ans, trois personnes sur quatre sont atteintes par une forme de maladie parodontale. Les parodontites sont provoquées par un film de bactéries (la plaque dentaire ou biofilm bactérien) qui adhère aux dents très rapidement, même après un parfait nettoyage. Les bactéries migrent dans le sillon qui existe entre la gencive et la dent. Elles libèrent des produits qui vont attaquer la gencive. Le premier stade de la maladie s’appelle la gingivite. La gencive devient rouge, enflée et saigne facilement. A ce stade, la maladie est réversible. Malheureusement, les parodontites sont habituellement indolores et progressent incidieusement. La gingivite va évoluer en parodontite si elle n’est pas traitée. L’os, support de la dent, va se résorber et la dent va devenir de plus en plus mobile jusqu’à sa perte.

Les signes de parodontite


L’un des signes suivants, doit vous alerter immédiatement :

  • Gencives qui saignent spontanément ou au brossage
  • Gencives rouges, gonflées ou sensibles
  • Gencives qui migrent ou dents qui se rallongent (dents qui se « déchaussent »)
  • Mauvaise haleine persistante
  • Ecoulement de pus entre les dents et les gencives
  • Dents mobiles
  • Migration des dents ou modification de la façon dont les dents s’engrènent entre le haut et le bas

Gencive en bonne santé




Il n’y a pas de perte osseuse et l’os soutient fermement la dent.
La gencive est rose pâle.

Parodontite




Présence de tartre et de plaque (donc de bactéries) sur la surface des racines.
La gencive commence à migrer le long de la racine. Il y a une perte d’attachement de la gencive à la dent et un approfondissement du sillon qui se trouve entre la gencive et la racine.
Il se forme une poche parodontale colonisée par des bactéries virulentes.

Parodontite avancée




La perte d’attachement de la gencive continue.
La profondeur de la poche augmente, ainsi que la perte osseuse.
Des dents, même saines, sont mobiles et doivent être extraites.






Ce site utilise des cookies permettant son bon fonctionnement. En poursuivant la navigation, vous acceptez leur utilisation.